Elodie Leydinger

Vers l’âge de 10 ans, on put voir Elodie au journal du soir de la chaîne qu’on appelait encore FR3, ornée d’une pancarte plus grande qu’elle, protestant avec véhémence contre la construction d’une usine d’incinération de déchets juste à côté de chez elle. Ainsi commencèrent des convictions qui ne la quitteront plus ; protection de la terre et des êtres vivants, rejet d’un productivisme effréné, sentiment d’injustice face à une société où les forts écrasent les faibles la plupart du temps. Une maîtrise info-com en poche, elle continue de s’intéresser à l’actualité et effectue quelques passages journalistiques, avant d’atterrir un jour dans le bureau des élus écologiques de la ville de Metz comme assistante politique. Elle approfondit et élargit alors ses intérêts pour tous les domaines environnementaux, pour les petits et les grands gestes qui peuvent faire bouger le monde et l’amener à se questionner sur son futur, lié inévitablement à celui de la planète. Et cinématerre alors ? C’est évident, se plonger dans le noir et n’avoir d’yeux et d’oreilles que pour découvrir les autres et leurs idées, c’est voyager avec l’esprit et ça, ça n’a pas de prix.